Promos Spéciales Printemps avec Livraison Gratuite

0

Votre panier est vide

L'apprentissage de la lecture avec Montessori

octobre 04, 2021 4 minutes de lecture

L'apprentissage de la lecture avec Montessori

Parmi les piliers de l’enseignement, la lecture occupe une place prépondérante. Dans le système éducatif, l’apprentissage de la lecture commence généralement entre quatre et six ans.

Mais grâce à la méthode Montessori qui met en évidence certains mécanismes pour faciliter la lecture, il est fréquent de rencontrer des enfants qui ont des prédispositions en la matière. L’utilisation de ces techniques favorise le décodage des mots et facilite la combinaison des sons et des signes.

L’intérêt de l’initiation individuelle à la lecture

L’intérêt d’avoir de bonnes compétences en lecture se rapporte à un constat tout simple : tout apprenant qui a des difficultés à décoder ou déchiffrer des mots ou ce qu’il parvient à lire aura de la peine à progresser dans les apprentissages. Il apparaît ainsi clairement que la lecture représente un pilier fondamental pour effectuer de bonnes études.

Le premier contact avec la lecture commence dès les classes de la maternelle. En effet, à l’âge de 4 ans, les enfants apprennent les sons, les formes, les expressions et les textures. Le jeune apprenant intègre progressivement les nouvelles bases de la connaissance, qu’il devra s’approprier tout seul. Le système d’apprentissage actuel ne permet pas de développer toutes les armes indispensables aux besoins individuels des enfants. De ce fait, l’adoption du système syllabique peine à être démocratisé malgré la pertinence des résultats qui en découlent.

Dans une école où les méthodes d’enseignement sont encore traditionnelles, le démarrage des leçons par l’enseignant du CP se fait de façon collective et est focalisé sur la découverte des lettres. L’enseignement est réalisé de manière collégiale suivant le même rythme d’apprentissage pour tous les élèves. Les techniques d’assimilation sont aussi identiques pour tous. Les objectifs de l’ensemble sont prioritaires sur ceux individuels dans le système ordinaire.

Malheureusement dans ce système, les disparités liées aux capacités intellectuelles et les besoins de chaque apprenant ne sont pas considérés. Même si les effets négatifs de ces multiples inégalités se font remarquer sur le groupe d’apprenants, les différences ne sont pas prises en compte.

Ces divergences se notent ainsi à plusieurs niveaux. Pendant que certains apprenants utilisent convenablement leurs atouts auditifs, d’autres peinent à s’adapter et ne demandent qu’à explorer leurs capacités visuelles pour profiter des apprentissages. D’autres encore auront de bons résultats, si le système utilisé permet de stimuler leur capacité à mémoriser.

Dans ce système, les élèves qui présentent des signes de dyslexie ne sont pas épargnés et sont traités de la même manière. L’acquisition de la lecture étant fondamentale aux apprentissages, elle doit être enseignée de façon individuelle. Cette approche personnelle est idéale pour les enfants.

lecture selon montessori

Par ailleurs, en mettant en valeur les capacités intrinsèques de chaque apprenant, l’initiation à la lecture de manière méthodique et rythmée permet de développer les autres aptitudes indispensables à l’évolution des enfants.

L’utilisation des méthodes modernes d’apprentissage à la lecture permet de mettre à contribution tous les sens et les différentes sortes de mémoires. Les aptitudes d’apprentissage de chaque élève sont sollicitées pour promouvoir un mode d’enseignement plus approprié.

L’apprentissage à travers l’écriture

La bonne compréhension de l’assemblage des mots se présente comme un processus complexe. Pour faciliter la reconnaissance des mots et des lettres, l’enfant doit pouvoir associer les sons et les formes. Dans l’apprentissage de la lecture, l’analyse et la compréhension des variations sonores de chacun des mots sont très importantes.

Grâce aux jeux de devinettes dont se sert l’approche Montessori, elle facilite l’initiation à la lecture. La technique met l’accent sur un modèle précis qui aide l’enfant à progressivement comprendre les combinaisons entre les syllabes, les sons et les symboles. En vous servant des planches qui présentent des objets, des aliments ou encore des animaux, vous amenez les enfants à identifier quelques objets dans lesquels la lettre étudiée est présente. Lorsque les planches sont maîtrisées, la procédure est reprise à l’extérieur.

Ainsi, l’enfant comprend et reconnaît déjà l’association entre les éléments. Cette méthode d’apprentissage favorise l’introduction progressive des lettres qui permettent de composer les mots.

La technique de lecture de la méthode Montessori est conçue grâce au travail basé sur la conscience et le subconscient des enfants. Les connaissances transmises grâce à cette technique ont pour but de faciliter la répétition des gestes en rapport avec l’écriture.           

L’utilisation d’un outil pour éveiller les sens offre une possibilité permettant de développer la coordination. Pour acquérir les bases de la lecture, les enfants doivent s’approprier les formes. Cette aptitude leur confère plusieurs avantages. Elle permet de connaître les associations, et aussi de proposer des activités d’enseignement pour renforcer les acquis.

Grâce à l’approche Montessori, les enfants obtiennent des méthodes leur permettant de progresser à leur rythme sans aucune pression. L’initiation à la lecture grâce à l’écriture présente plusieurs étapes. L’enfant s’exerce à :

1. La calligraphie comme outil d’acquisition des bases de l’écriture.

Afin de faciliter la pratique de cet exercice, il est recommandé de se servir de dessins ou objets d’aspects géométriques.

2. Les lettres rugueuses

Elles facilitent la sensibilisation à la présentation des mots. L’enseignant veille à l’évolution de chacun des enfants et trouve un créneau idéal pour proposer un exercice de lecture. En vous servant de cet outil, vous facilitez le processus d’identification des symboles et des sons. L’apprenant utilise sa mémoire visuelle pour identifier les lettres afin de les nommer juste au toucher.

3. Les sons

C’est la dernière phase du processus qui permettra aux apprenants d’associer les sons caractéristiques aux mots, aux lettres, ou au sujet concerné.

L’atout de l’écriture spontanée dans l’acquisition de la lecture.

Selon l’approche Montessori, apprendre la lecture ne pourra être possible qu'avec l’association d'exercices d’écriture. Pour les enfants, l’apprentissage de la lecture se fait par reconnaissance des formes, mais aussi par le toucher des écritures.

enfant qui lit

Pendant qu’il évolue dans l’acquisition de la lecture, l’enfant rencontre les particularités du langage. La capacité d’assimilation et la rapidité dans la maîtrise des apprentissages varient d’un apprenant à l’autre. Alors que les uns acquièrent plus rapidement la pratique de l’écriture, les autres développent une facilité naturelle à exceller dans la lecture.

Ainsi, la création des mots se réalise de manière naturelle. Dans ce cas de figure, l’intervention de l’éducateur consistera à apporter un soutien, une aide pour déchiffrer les exercices de lecture. Il peut utiliser un matériel spécialement conçu à cet effet pour faciliter le processus et aider l’enfant à produire de bonnes performances.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.