Promos Spéciales Printemps avec Livraison Gratuite

0

Votre panier est vide

Et si les enfants rangeaient leur chambre à la manière Montessori ?

janvier 31, 2021 5 minutes de lecture

Et si les enfants rangeaient leur chambre à la manière Montessori ?

De nombreux parents me posent la question de savoir comment amener leurs enfants à ranger leur chambre tous seuls. Ils ne désirent plus craquer et finir par le faire à la place de leurs bambins qui ont tôt fait de mettre du désordre à nouveau.

Mais pour que l’enfant puisse en toute autonomie arranger sa chambre, il faut le mettre dans des conditions favorables qui lui permettront d’atteindre cette autonomie. Cette dernière qui n’est pas le fruit du hasard, mais la résultante d’une vraie préparation. Nous vous proposons donc quelques astuces pour aider votre enfant à gagner en autonomie et donc à ranger spontanément sa chambre.

Instaurer un ordre extérieur catalyse celui de l’intérieur

Durant leur cycle, les enfants traversent ce qu’on appelle une « phase sensible ». Cette dernière est composée de diverses périodes, dont celle de l’ordre. La période de l’ordre commence chez l’enfant juste après la naissance et se prolonge jusqu’à la fin de ses 6 ans. Pendant cet intervalle de temps, l’enfant doit absolument être soumis à un ordre extérieur.

Les parents doivent donc être ordonnés, et toujours mettre chaque chose à une place bien précise. Il doit en être de même à l’école ou à la crèche. En effet, l’ordre extérieur donne une structure à l’ordre intérieur des enfants. Le facteur « ordre » en lui-même les rassure, et leur fait se sentir en sécurité. C’est comme un repère spatial auquel ils vont dorénavant s’identifier. Il va conduire les enfants sur la route de l’autonomie, valeur essentielle au sein de la méthode Montessori. C’est pour cette raison que ranger sa chambre et donc être ordonné est crucial.

Prendre en compte l’âge

chambre montessori

Pour permettre à l’enfant de se déplacer aisément, il faut absolument que les choses lui soient accessibles. Il faut que tout soit à sa disposition, à sa hauteur. S’il doit être autonome et ranger lui-même sa chambre, il faut lui faciliter la tâche en optant pour des étagères assez basses et pour des panières qu’il peut facilement transporter et déplacer. En fonction de l’âge, vous pouvez vous tourner vers un marchepied qui lui servira de support. Il est aussi conseillé d’installer une chaise et une table dans la chambre.

Évidemment, l’une comme l’autre doit être adaptée à la force et à la taille du petit. Pour finir, peu importe les dispositions ou les installations que vous avez prévues dans la chambre pour faciliter le rangement par l’enfant, veillez toujours à la sécurité de celui-ci.

La qualité et non la quantité

En évoluant, un enfant traverse différentes phases qui possèdent chacune des spécificités. Il est donc totalement inutile de remplir son habitat d’objet qu’il aura tôt fait d’oublier. L’idéal en effet est de sélectionner (par phase) les objets susceptibles de lui être utiles pour le jeu, l’éveil, l’apprentissage, etc.

De temps à autre, il sera possible de changer lesdits objets et de les remplacer par d’autres qui sont plus appropriés selon l’étape à laquelle se trouve l’enfant. C’est aussi un bon moyen de suivre son évolution. De plus, l’enfant n’est pas visuellement pollué par la masse de choses qui l’entourent et qui viennent entraver sa concentration. Sans oublier que s’il y a peu d’objets, il est plus facile de trouver une place spécifique pour chacun d’un et donc de les ranger. 

Bien penser l’organisation

chambre montessori

Ranger c’est bien pour rendre les choses accessibles à l’enfant. Mais même dans ce cas de figure, il faut qu’il puisse facilement se retrouver lors de la sélection des objets qu’il désire utiliser. Pour cela, il est possible d’équiper la chambre avec des plateaux en bois, des panières à anses, des boîtes transparentes ou tout autre équipement de rangement léger (facile à tenir pour l’enfant) et sécuritaire. Les busy boards sont parfaitement adaptés pour cela.

Le fait est qu’absolument tout dans la chambre doit être préparé de sorte que l'enfant puisse gagner en autonomie en étant stimulé. Il est d’ailleurs recommandé de ranger les objets par activité ou par domaine. Les objets sensoriels (coussins) d’un côté, les objets artistiques (crayons, papier, peinture, etc.) d’un autre, ainsi de suite. 

Qu’en est-il des vêtements ?

Si vous avez prévu de mettre dans la chambre de votre bout de choux des étagères pas très hautes, vous pouvez les utiliser pour entreposer ses vêtements. Mais, attention, veillez à les ranger selon un ordre d’habillage bien précis. De cette manière, l’enfant pourra facilement apprendre à s’habiller tout seul.

Par exemple, placer les pantalons sur l’étagère la plus basse, tandis que les t-shirts seront posés sur les étages supérieurs. Quant aux sous-vêtements et aux chaussettes, ils peuvent aller dans des tiroirs ou même dans un petit panier dédié à cet usage. N’oubliez pas de prévoir une corbeille pour le linge sale afin que votre enfant apprenne à ne pas laisser trainer ses affaires.

Veillez à montrer l’exemple à votre enfant 

Même si vous aménagez la chambre de sorte qu’il soit possible pour l’enfant de la ranger tout seul, il vous faudra encore déclencher l’action. Votre petit bout de chou ne comprendra pas du jour au lendemain que c’est désormais à lui de faire ce qu’il faut pour garder sa chambre bien rangée. C’est que les adultes doivent jouer un rôle important. Ils doivent donner le bon exemple partout dans la maison. Ils doivent montrer aux enfants qu’à chaque fois qu’ils se servent d’un objet, ils doivent le remettre à sa place.

Vous devez donc être organisé dans toutes les pièces de votre maison. Pour plus d’impact, vous pouvez aussi amener votre enfant dans sa chambre et lui expliquer qu’il doit faire comme papa et maman lorsqu’il finit de jouer ou de dessiner. Montrez-lui comment faire en allant chercher son plateau de dessin, s’en servir et le remettre à sa place. Cette astuce lui montre aussi que toute activité commence et se termine. Il comprend qu’à la fin d’une activité, il peut tout ranger pour passer à autre chose.

Cela permet aussi à votre enfant de ne pas toujours descendre tous ses objets des étagères et finalement de pratiquer plusieurs activités simultanément, car déconcentré en raison du désordre. 

Faites régulièrement le tri avec votre enfant 

Si vous sentez que les choses commencent à s’accumuler dans la chambre du petit, n’hésitez pas à l’amener à trier ses affaires. Ensemble, faites quatre box : 

  • celle des objets abimés (cassés), 
  • celle des objets réparables (les jouets dépourvus de certaines de leurs pièces), 
  • celle des objets qui fonctionnent encore correctement, et pour finir,
  • le box des objets que le petit ne peut plus utiliser (parce que ce n’est plus de son âge, ou parce que l’objet ne le stimule plus). 

Vous l’avez compris, il est assez facile de construire une atmosphère adaptée et surtout bien préparée dans lequel tout est accessible disponible pour l’enfant. Mais ce n’est pas tout pour le rendre autonome. Il faut aussi lui montrer le bon exemple. Il faut lui montrer les gestes à effectuer au quotidien, afin que la chambre reste convenablement rangée et agréable pour son petit propriétaire, mais aussi pour les autres membres de la famille. 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.