Promos Spéciales Printemps avec Livraison Gratuite

0

Votre panier est vide

Que puis-je faire face aux attitudes agressives de mon enfant ?

octobre 02, 2021 3 minutes de lecture

Que puis-je faire face aux attitudes agressives de mon enfant ?

À l’instar des adultes, les enfants vivent beaucoup d’émotions (positives et négatives). Pour les empêcher de refouler leurs émotions négatives, ils doivent être encadrés. Parfois, les enfants se comportent de façon agressive. Pour plusieurs causes, ils peuvent mordre, tirer les cheveux des autres enfants ou taper leurs camarades. Comment procéder lorsque l’on est confronté à des situations pareilles ?

Quelles sont les causes ?

Premièrement, l’intention des enfants qui agissent de la sorte n’est pas de faire du mal. Ils ne sont pas toujours conscients de la peine que leurs actes créent aux autres. Il revient alors aux adultes de les amener à comprendre en tenant compte de ce qui est expliqué dans la partie « exprimer ses ressentis ».

Éviter de crier pour ne pas aggraver la situation

Ce n’est pas en criant sur les enfants qu’ils obéiront. Au contraire, cela peut les amener à donner plus de coups ou mordre davantage. Vous devez vous calmer, respirer profondément et parler avec un ton calme, bienveillant et en même temps ferme. Somme toute, faites l’effort de contrôler la situation.
 

Interroger l’enfant

Interroger l’enfant

Si à cet instant précis l’enfant se comporte de la sorte, c’est parce qu’il a ses raisons. En effet, il se pourrait que son désir soit que quelqu’un puisse le comprendre. Alors, il va choisir un moyen (par exemple, donner des coups) pour que l’on sache qu’il a un avis différent et que cela doit compter. Il se pourrait également qu’il vive à l’école ou à la maison (avec ses parents, frères ou sœurs) des moments difficiles. Choisissez un lieu calme, peu fréquenté où vous irez seul avec lui.
Posez-lui des questions comme : quelqu’un t’a-t-il mordu ou frappé à l’école une fois ? Y a-t-il un camarade qui t’a fait cela une fois ? Voudrais-tu que quelqu’un te fasse cela ? À ces genres de petites questions, les réponses de lenfant sont souvent négatives. C’est lorsque vous inversez les rôles et qu’il se retrouve, par exemple, à la place de celui à qui il a tiré les cheveux, qu’il comprends mieux la peine causée de ce dernier.

Extérioriser ses ressentiments

Lorsque votre enfant se comporte d’une mauvaise manière envers vous, vous devez le lui faire savoir. En effet, vous devez exprimer vos ressentiments personnels. Montrez à l’enfant qu’il peut se mettre en colère lorsqu’il est fâché. Personne ne peut l’empêcher de montrer ses émotions. Mais cela ne veut pas dire qu’il doit taper quelqu’un. Rappelez-lui les lois de la maison s’il le faut.

Le dialogue d’abord !

Dites à l’enfant que lorsqu’il a un problème, il ne doit pas taper ou mordre. Il doit plutôt le dire. Et pour lui montrer le bon exemple, rapprochez-vous de lui une fois votre journée terminée et racontez-lui tout ce que vous avez fait de bon et de mauvais pendant la journée. Ensuite, donnez-lui la parole pour qu’il fasse aussi pareil. Ce faisant, il saura qu’il y a d’autres personnes qui vivent aussi des situations pareilles. Il se dira qu’il a quelqu’un qui est prêt à l’écouter et à l’épauler quand tout va mal.

Rechercher d’autres solutions

parentalité bienveillante

Pensez à créer une roue des émotions dans laquelle vous mettrez des cases avec des mots comme joyeux, en colère, fatigué ou triste. Ensuite, choisissez un moment de la journée et dites à votre enfant de vous montrer les cases correspondantes aux différents moments de sa journée.
Il existe aussi la boîte à émotions que vous pouvez créer. Déposez-y une balle antistress ou un objet dans lequel il a la possibilité de souffler lorsqu’il est triste ou en colère.
Ce sont des choses qui vont l’aider à se soulager. S’il existe d’autres moyens que vous découvrez et qui peuvent aider l’enfant à bien exprimer ses émotions, essayez-les.

busy board cube


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.