Promos Spéciales Automne avec Livraison Gratuite

0

Votre panier est vide

5 méthodes d'éducation alternatives à découvrir

janvier 23, 2022 3 minutes de lecture

5 méthodes d'éducation alternatives à découvrir

Si autrefois l’Éducation nationale promouvait un seul genre d’éducation qu’on peut appeler « classique », il faut dire que tel n’est plus le cas aujourd’hui. On assiste désormais à une nouvelle éducation offerte par des pédagogues comme Cousinet, Freinet, Montessori ou Steiner-Waldorf qui proposent d’autres méthodes alternatives. Voici les grandes écoles dans lesquelles les nouvelles pédagogies sont enseignées.

1. La pédagogie Montessori

Elle a été créée par Montessori Maria en 1900. Cette pédagogue d’origine italienne a essentiellement fondé sa pédagogie en fonction du rythme de chaque enfant. Ces derniers sont considérés comme les véritables acteurs de leur propre développement (scolaire et personnel). Ils ont la possibilité de faire le choix de l’activité qui les intéresse. Ils se chargent eux-mêmes de leur propre apprentissage. Aucune note ne leur est attribuée. Chacun d’eux devra apprendre de ces erreurs. On compte quatre principes fondamentaux de la méthode Montessori :

  • S’auto-discipliner ;
  • Agir sur l’environnement de l’enfant et non sa personne ;
  • Apprendre par sa propre expérience ;
  • Se conformer au rythme imprimé par chaque enfant.

 

2. La pédagogie Steiner-Waldorf

Rudolf Steiner, écrivain et philosophe croate, est le créateur de cette pédagogie qui est basée sur trois principes fondamentaux que sont :

  • Le droit de commettre des erreurs : un enfant ne peut apprendre sans tâtonner ni douter. Dans l’enseignement Steiner, une place de choix est accordée à l’art.
  • L’expérimentation : pour Steiner, il est important que les enfants s’immergent et fassent leur propre expérience afin de bien appréhender les enseignements donnés.
  • L’échange physique avec ces semblables : Steiner considère que l’ouverture d’un enfant au monde dans lequel il est jusqu’à devenir un citoyen affermi passe par son intégration dans les réseaux de coopération et d’échange.

À l’école Steiner, les apprenants sont répartis selon leur âge. Généralement, un seul enseignant est chargé de les suivre pendant toute leur scolarité. Ainsi, la confiance s’installe progressivement entre l’enseignant et l’apprenant.

 

3. La pédagogie Cousinet

Roger Cousinet, instigateur d’une éducation révolutionnaire en France, a fondé une pédagogie dont l’une des valeurs principales est le bonheur des enfants. Les principaux piliers sur lesquels sa pédagogie est basée sont :

  • La capacité de l’enfant à vivre dans la société : Depuis tout petit, on apprend à l’enfant les valeurs comme la collaboration, la solidarité ou encore le partage.
  • L’accroissement de sa personnalité : Le développement de l’enfant passe par sa capacité à être autonome et à respecter les autres.

L’enseignement que reçoivent les enfants qui fréquentent une école Cousinet est essentiellement fondé sur la réalisation des activités en groupe. Chaque enfant appartenant à un groupe choisit sa thématique et élabore ses règles : c’est de la pédagogie sociale qu’il s’agit.

 

4. La pédagogie Freinet

Cette pédagogie alternative a été créée par un instituteur français appelé Célestin Freinet. Cette méthode a pour but d’amener l’enfant à gagner en autonomie grâce à sa pédagogie dite « différenciée ». Elle est basée sur plusieurs principes que sont :

  • La pédagogie de l’activité choisie : chaque enfant a le droit de faire l’activité qu’il souhaite.
  • L’apprentissage en groupe : cette pédagogie promeut le travail de groupe
  • Développement de l’esprit critique : chaque enfant est appelé à gagner en autonomie (mentale comme physique) et à assumer des responsabilités.
  • L’expérimentation personnelle : Pour un meilleur apprentissage, l’enfant devra tâtonner et faire des erreurs.

L’enseignement Freinet voudrait que les moments d’apprentissages de l’enfant soient comme une réalité qu’il vit. En effet, le principe de la libre découverte est capital dans ce type de pédagogie.

 

5. La pédagogie Decroly

À l’entame du 20e siècle, Ovide Decroly, un pédagogue d’origine belge, va fonder la pédagogie Decroly. Cet enseignement vise un objectif principal : donner à l’enfant tout ce qui l’importe. Voici les principaux principes sur lesquels la pédagogie se base pour y arriver :

  • La globalisation : Il s’agit de donner des enseignements généraux au départ et de façon progressive ressortir les spécificités.
  • La classe-laboratoire : dans des écoles Decroly, les classes sont divisées en plusieurs zones d’apprentissage. Ce sont des ateliers en fait.
  • Le milieu naturel : Cette pédagogie ne peut se dissocier de la nature.
  • Les centres d’intérêt des apprenants : Pour Decroly, le moyen idéal pour stimuler l’intelligence de l’enfant est de le rendre curieux. Ainsi, il aura envie de connaitre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.