Promos Spéciales Printemps avec Livraison Gratuite

0

Votre panier est vide

5 bonnes habitudes à développer pour qu’un enfant mette de l’ordre dans sa chambre

janvier 23, 2021 3 minutes de lecture

5 bonnes habitudes à développer pour qu’un enfant mette de l’ordre dans sa chambre

Si vous avez un enfant qui prend plaisir à mettre un désordre qui ne dit pas son nom dans son espace de vie, attendez-vous à ce qu’il lui soit assez compliqué pour lui de remettre de l’ordre. Cette situation nous renvoie vers Olivia Licoys, une spécialiste de la méthode Montessori pour la maison et fondatrice de Home Flow.

Les cadeaux pleuvent de partout pour les anniversaires et les fêtes de fin d’années. Ces objets physiques prennent de la place et remplissent l’espace dans les chambres des enfants. Les étagères ne suffisent plus à ranger tout ce lot d’objets. Pendant ce temps, l’approche Montessori recommande aux parents de veiller à ce que leur enfant puisse découvrir leur environnement en leur faisant de l’espace. Il ne s’agit pas d’une recommandation coquette, mais d’un préalable important pour permettre à l’enfant de développer aisément ses capacités cognitives. Pour Olivia Licoys, l’ordre qui va régner dans l’environnement intérieur de l’enfant va favoriser celui auquel il est incité. Sa société aide, à cet effet, plusieurs familles à créer suffisamment d’espace dans leur maison afin de le mettre au profit du développement de leurs enfants. Zoom sur quelques conseils pratiques, fournis par la coach en gestion d’espace, pour aider au rangement dans vos maisons.

Faites plus souvent le tri

Il est important de retenir qu’on ne range que ce qui nous est utile. C’est d’ailleurs pour cela que vous devez impérativement vous défaire des choses ou des jouets qui ne vous servent plus à rien. Dans ses premiers mois, l’enfant passe par plusieurs étapes. Les challenges sont donc sans cesse renouvelés. Les enfants ont tendance à se lasser d’un jouet lorsqu’ils en saisissent l’utilité. Il serait plus judicieux de monter les standards et de faire évoluer les challenges en renouvelant ou en vous débarrassant des objets qui ne servent plus à grand-chose. Dans ce lot, les jouets électroniques viennent en tête. Pour Olivia, éducatrice Montessori, les plus petits seront plus à même de construire leur intelligence avec des activités qu’ils auront tendance à réaliser avec leurs mains. Les jouets électroniques vont plus l’abrutir qu’il ne s’en servira pour grandir. Faites un tri en tenant compte de ces informations et au besoin faites-vous aider par l’avis de l’enfant, dans la mesure du possible.

Catégorisez les jouets avant de les choisir

Le rangement des jouets doit se faire par catégorie. Cela facilitera les choses. Vous pourrez facilement vous y retrouver et aussi aider votre enfant à faire de même. Pour chaque catégorie de jouet, faites les choses bien en ne retenant qu’un maximum de trois jouets. Cette recommandation concerne aussi celle des livres. Ne vous limitez pas seulement aux jouets. Faites ce même exercice aux livres.

Mettez en place un roulement

Il est important de ne mettre en évidence que les jouets utiles et fréquemment utilisés. Il est souhaitable de remplacer un ou deux jouets par quinzaine. Soyez attentif aux besoins de votre enfant et dès que ce dernier exprime la volonté d’avoir un nouveau challenge, n’hésitez pas à lui en fournir. Au besoin, vous pouvez lui faire refaire les mêmes activités pour vous assurer qu’il les maîtrise.

Constituez des kits

Les jouets de chaque catégorie doivent être rangés dans des bacs ou des paniers sans pour autant être couverts. Cela facilitera leur accessibilité par votre enfant. Pour chaque jouet, préparez des kits complets. Pour le dessin, apprêtez de quoi nettoyer et ainsi de suite. Cette attention va faciliter l’apprentissage chez votre enfant.

Une fois que les bacs sont formés, disposez-les-en des emplacements faciles d’accès. L’approche Montessori veut que l’enfant puisse facilement aller de son propre chef vers le jouet de son choix. Aménagez les étagères en tenant compte des préférences de vos enfants, de leur nombre et des rubriques que vous aurez formées. La plus petite étagère doit être réservée pour votre plus jeune enfant et ainsi de suite.

Retenez les mots convenables

Mettre l’ordre au-dehors ne va pas forcément amener votre enfant à aimer ranger les choses directement. Formulez à son intention des conseils et des suggestions sur la manière de procéder. Joignez-vous à lui au besoin et comprenez que votre enfant aura tendance à détruire lui-même l’ordre qu’il l’ait instauré. Soyez donc indulgent avec lui.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.